Apprendre la Pose Longue - Yannick Lefevre
  • Blog
  • Apprendre la Pose Longue

Cap Dramont

Cap Dramont

December 2010
Sunset pris depuis la plage du débarquement au Dramont
Cover in "N-Photo Magazine" - October 2012

Apprendre la Pose Longue

La photographie en pose longue permet de sublimer les paysages en fixant le temps qui passe, d’imprimer un mouvement sur l’image. Cet art retranscrit un sentiment de calme, de sérénité dans les compositions. La photographie en pose longue est technique et requiert une bonne méthodologie pour y arriver.


Les « 4 » essentiels


Appareils Photos :


Pratiquement tout les appareils permettent de faire des poses longues mais tout les boitiers ne sont pas égaux dans la gestion du bruit numérique. ( explication du bruit numérique ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruit_numérique ).

Pour ma part il est important que votre boitier possède un mode « BULB » ou « B », ce mode permet d’étendre le temps de pose au-delà des 30s. ( explication du mode ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pose_B ).

Autre chose importante à mes yeux est l’option « réduction du bruit » présente dans les menus des A.P.N, cela permet de prendre une deuxième prise de vue avec l’obturateur fermé pour soustraire cette prise de vue à l’original afin d’éliminer le bruit généré par le capteur, c’est ce qu’on appelle un « dark » ( cette option n’est pas obligatoire, un logiciel de traitement pourra y suppléer ). Le revers de la médaille est que vous ne pouvez pas shooter pendant ce temps là.

Si vous avez un reflex, il est important d’avoir et de fermer l’oeilleton de visée incorporé à votre boitier afin d’éviter l’entrée de lumière parasite pendant votre prise de vue. (Parfois l'oeilleton n'est pas incorporé, mais est livré avec le boitier.)


Télécommandes :


L’utilisation du mode « BULB » ou « B », au-delà des 30s. d’exposition, oblige à déclencher une premiere fois à l’ouverture et une seconde fois à la fermeture (déclencher une premiere fois pour verrouiller/démarrer votre pose en appuyant sur le bouton de votre télécommande et une seconde fois pour déverrouiller/arrêter le meme bouton). Avec ce mode vous devez utiliser une télécommande soit filaire, soit sans fil, soit wifi. Pour ma part j’en utilise une filaire toute simple de la marque Nikon (Nikon MC-30A).

En dessous des 30 secondes, le mode retardateur peut suffire pour le déclenchement, mais je vous conseille d’utiliser la méthode qui consiste à utiliser le relevé de miroir ( M.U.P. ) notamment sur les gros capteurs 24x36 plutôt assujetti à engendrer des micro-vibrations, ou alors, d’utiliser le mode « Lv » (LiveView) de votre appareil, dans ce mode votre miroir est relevé aussi.

Quoiqu’il en soit, lors de vos poses longues il est préférable de déclencher avec votre télécommande afin d’éviter tous mouvements du boitier pendant l’exposition.



Trépieds :


Il est primordial de choisir un trépied robuste pour éviter tout flou de bougé lors de vos prises de vue. J’ai utilisé pendant de nombreuses années un Manfrotto XPROB, depuis peu c’est le Gitzo Mountaineer Série 3 qui le remplace, ces deux trépieds sont en carbone (il est conseillé d’utiliser un trépied en carbone lors de vos shooting en milieu maritime).

Ne négligez pas la rotule également, sur mon Gitzo j’utilise une rotule « ball » hydraulique, et donc dépourvu de friction mécanique, ce qui accentue la fermeté du verrouillage et tout risque de décrochage.

Il est préférable que votre trépied soit muni d’un crochet situé en bas de la colonne afin de pouvoir fixer un sac pour le stabiliser encore davantage en cas de vent fort.

Astuce, quand vous êtes sur un sol meuble ( sable, vase … ), assurez vous de planter fermement les pieds de votre trépied dedans. Concernant les pointes de trépieds, la plupart sont vissantes ce qui permet le changement. Il en existe 2 essentiellement, pointes en caoutchouc (utilisable en intérieur et sur toutes surfaces lisses) et pointes en métal inoxydable (utilisable sur un sol en présence de cailloux et d'herbe par exemple).



Filtres à Densité Neutre ( Filtres ND et GND ) :


Il existe deux familles distinctes : Les filtres circulaires qui se vissent directement sur l’objectif et les filtres carrés/rectangulaires nécessitant une bague adaptatrice ainsi qu’un porte filtre.

Les filtres circulaires : J’ai utilisé pendant de nombreuses années un Hoya ND8 et un Hoya ND400, ces filtres ND exposent de manière homogène votre photo ce qui peut être un désavantage selon le moment du shooting, c’est à dire qu’il conviendra de faire un « blending » afin d’exposer le ciel correctement sur une photo et faire la meme chose avec la partie basse (ocean, mer, terre, lac …) sur une autre et de les fusionner, plus tard, dans votre logiciel de retouche. Ils ont tous une dérive dans la colorimétrie plus ou moins marqué, la marque Hoya se distingue par des tons froids accentués, tandis que la marque B+W se distingue par des tons chauds …

Un conseil, si vous achetez un filtre circulaire (ND ou polarisant) avec l'utilisation d'un U.G.A. (Ultra Grand Angle), prenez le(s) slim(s) pour limiter/éviter l'ajout d'un vignettage qui sera désagréable pour votre rendu final.

Les filtres encastrables ( carré/rectangulaire ) : C’est les filtres que j’utilise à temps plein maintenant, je vous les conseille fortement.

Les filtres ND ( carré ) qui répondent à la meme logique d’exposition que les filtres ND vissants cités plus haut.

Les filtres GND ( rectangulaire ) vont jouer sur la dynamique de la scène, permettant ainsi d’exposer harmonieusement tout les éléments visible de votre scene (ciel, eau …) en une seule photo. Il existe des « soft » , des « hard », des « reverse » comme different GND … Les soft vont donner une transition douce dans le dégradé au contraire des hard. Le reverse est en fait un soft avec une bande « centrale » plus foncé que l’on utilise pendant un levé et/ou un couché de soleil. Concernant les marques j’utilise en ND la marque NISI et le F-Stopper (10 stops), en GND les marques LEE (0.9 GND soft, 0.6 GND soft et hard) et Singh-Ray (0.9 GND soft Galen Rowell, 0.9 GND Reverse Daryl Benson). Un porte filtre peut accueillir au maximum 3 filtres, il est fortement conseillé d’utiliser le premier slot (proche de l’objectif) pour le filtre le plus opaque que vous utiliserez pour votre prise de vue afin d’éviter les « flares » lumineux lors du résultat final.

Si vous utilisez un filtre polarisant (vissant ou encastrable) cela va vous permettre d’éliminer les reflets sur l’eau (notamment quand vous shootez près d’une rivière, d’un lac) et d’allonger votre temps de pose de 2 stops.

Vous pouvez ajouter jusqu'à 3 filtres pour votre composition, au-delà vous avez un vignettage très prononcé mais surtout une détérioration du pixel. C'est pour cela que les porte filtres n'accueillent que 3 slots au maximum. Pour calculer le temps de pose (voir la feuille de calcul plus bas) avec plusieurs filtres il vous faudra les multiplier entre eux ...

Attention, il existe deux types de bagues adaptatrices en fonction de l'utilisation désirée : une bague d'adaptation standard, idéale pour des focales supérieures ou égales à 24mm (en plein format 35mm) une bague d'adaptation grand-angle (WA) spécialement conçue pour les optiques ultra grand-angle comprises entre 16mm et 24mm (en plein format 35mm). Cette dernière est bien sûr aussi vissable sur de plus longues focales. La bague grand-angle diffère de la bague standard en se positionnant beaucoup plus près de votre objectif pour réduire au maximum l'effet de vignettage.


Ponton du "Marco-Polo" à Theoule sur Mer

Ponton du "Marco-Polo" à Theoule sur Mer

November 2016
Entre 2 gouttes d'eau, pose longue depuis les fondations du ponton estival du restaurant le "Marco-Polo" à Theoule Sur Mer


Sur Le Terrain


1/ Planifier/visiter le lieu bien avant :


Il est important de bien connaitre les lieux dans la mesure du possible afin de composer vos futures poses longues, il sera judicieux de connaitre la direction des nuages ainsi que la force des courants maritimes, connaitre la course du soleil afin d’éviter le plus possible de l’avoir dans la composition afin de ne pas ruiner l’exposition finale de votre composition, sauf dans le cadre ou le soleil se lève ou se couche. Des applications tel que TPE ou PhotoPills (Android, Apple), voir Google Earth, vous aideront à planifier au mieux vos shooting. Avant de partir sur votre spot, assurez vous que vos batteries soient chargées, vos cartes mémoires installées, vos filtres nettoyés et votre sac photo prêt.


2/ Etudier le temps :


La magie des poses longues s’opèrent généralement avec une météo nuageuse voir orageuse. N’hésitez pas a scruter les images satellites et les stations météos proche d’une capitainerie.


3/ Se mettre en place :


Montez votre appareil photo sur le trépied et installez tous les accessoires tels que la télécommande, la bague adaptatrice et le porte-filtre (si vous utilisez des filtres !). Important, n’installez pas encore les filtres.


4/ Composer l’image :


Prenez votre temps pour composer votre image et verrouillez la mise au point. Si vous utilisez l’autofocus, vous devez effectuer la mise au point en appuyant à mi-chemin sur le déclencheur et, une fois celle-ci effectuée, tout en maintenant le déclencheur à mi-course, déplacez le levier de la mise au point automatique (AF) sur Manuel (M). De cette façon, votre appareil photo maintiendra la mise au point en toute occasion. Sur votre objectif, pensez à désactiver le stabilisateur (VR) en le passant en mode off.


5/ Définir l’exposition :


Réglez maintenant votre appareil photo en mode manuel (M) ou en mode priorité ouverture (A / Av). Ensuite, réglez l'ouverture sur une valeur appropriée pour la scène (normalement pour les paysages entre f/8 et f/11) et faites un premier shoot pour déterminer si l’exposition est correcte. Vérifiez l'histogramme afin d’avoir une exposition homogène. Une fois la prise de vue réussie, notez la vitesse d'obturation utilisée pour cette prise de vue. Vérifiez que votre appareil est à sa valeur Iso nominale, pour le Nikon D810 c’est 64Iso.


6/ Ajoutez votre/vos filtre(s) :


Ajoutez maintenant votre/vos filtre(s) de densité neutre (ND) et/ou (GND). Dans le cadre ou vous utilisez plusieurs filtres, il est préférable de commencer par les filtres GND afin de voir où vous allez les situer vis à vis de votre cadrage et finir par le(s) ND, n’oubliez pas de mettre le filtre ND le plus opaque près de l’objectif. Passez en mode « BULB » ou « B » si plus de 30s. de pose. Verrouillez l’oeilleton de visée (Petite astuce concernant l’oeilleton de visée chez Nikon, une fois celui-ci fermé vous pouvez voir sur l’écran de contrôle si vous êtes sous-ex ou sur-ex.). Si vous étiez en mode priorité ouverture ( A / Av ) passez en mode manuel ( M ).

Pour finir, une astuce si vous n'utilisez que des GND pendant un shoot avec une lumière très présente, mettez au-dessus de vos filtres GND un linge de couleur sombre qui fera obstacle à la lumière et vous empêchera d'avoir des lumières parasites sur votre photo finale.


7/ Shootez :


… Mais combien de temps ai-je besoin pour ma pose longue ? Ce n’est pas si compliqué qu’il n’y parait dans un premier temps, vous avez noté la vitesse d’obturation utilisée sans les filtres ( étape 5 ), par exemple le shoot d’essai bien exposé sans filtre était de 1/8s., vous avez ajouté un filtre ND de 10 stops et vous allez maintenant obtenir une vitesse d’obturation de 128s. ( soit 2min. et 8s. ). Une dernière fois, contrôlez votre histogramme et si l’image finale est trop décalée vers la droite ou vers la gauche, refaite votre photo en corrigeant à nouveau la vitesse d’obturation selon.

Vous trouvez ci-dessous une table de conversion que vous pouvez imprimer. Sur internet il existe plusieurs applications aisément utilisable avec vos smartphones pour vous aidez à calculer votre temps de pose.


Cliquer sur l'image pour l'enregistrer et/ou l'imprimer.


A vous de jouer maintenant, n’hésitez pas d’expérimenter par vous-même, des heures et des heures à passer sur le terrain vous donnerons cette expérience nécessaire, utile sous certaines conditions de longue pose où : la météo peut changer soudainement, le soleil apparaitre subitement entre les nuages , la lumière peut décroître rapidement ( couchant/sunset ), la lumière peut s’intensifier rapidement ( levant/sunrise ) … Soyez réactif aux changement de dame nature.

Si vous avez des questions vous pouvez me contacter et/ou me laisser un commentaire ci-dessous.

Bonnes photos à tous et toutes.

Yan.

Manarola

Manarola

October 2014
Village of Manarola in Liguria, Cinque Terre national Park.


Ps : Pour écrire un commentaire, il faut vous logger via votre compte Facebook, Google ou Smugmug en cliquant sur une des icônes. Cela protege le site des spammeurs. Merci pour votre compréhension.

© 2016 Yannick Lefevre | All rights reserved.

Powered by SmugMug Log In